« En quoi suis-je concerné ? »

Vous m’apportez quoi et , au fait, vous faites quoi exactement ?

En quoi suis-je concerné ?

 

Il vous serait sans doute facile (mais en êtes vous si certains ?) de répondre à ces questions.

Le problème est que vous n’aurez probablement, même pas l’occasion de les entendre de la part de votre interlocuteur.

Qui prendra la peine de vous poser ces questions à réception d’une communication de votre part qui  susciterait ces deux interrogations ? Et pourquoi le ferait-il, alors que vous n’avez pas pris la peine d’y répondre par avance ?

Une telle situation vous parait caricaturale et improbable?

Et pourtant, sommes nous toujours exempts de ce travers qui nous fait penser que :

  1. Ce qui nous est propre est connu et évident pour notre interlocuteur.

                2. Ce que nous offrons lui est évidemment utile et qu’il lui appartient de le découvrir.

               3. Cette double évidence ne manquera pas d’aboutir à une commande ou à un contrat

Vue l’absence assurée de retour d’une telle communication, il serait insensé de poursuivre dans cette impasse.
A moins évidemment qu’elle ne soigne et n’entretienne votre ego.

 

Une communication efficace est une communication qui produit les effets qui l’ont motivée.
Elle s’appuie sur une claire vision du « futur voulu  » et met tout en oeuvre pour le faire advenir  » résolument « .
Et vous, quelle est votre vision de votre Futur voulu ?

Comment mettre votre communication à son service ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous appréciez. Merci de partager.