20/03/2020 – RéSolutions Hebdo

What do you want to do ?

New mail

20/03/2020 – RéSolutions Hebdo, sélection d’articles couvrant les domaines d’expertises de RéSolutions.

Vous pouvez accédez à la synthèse des articles qui vous est proposée après le sommaire et au texte intégral des articles  en cliquant sur le nom de leurs auteurs.

Si vous le souhaitez vous pouvez également accéder à ce numéro au format PDF

Au sommaire cette semaine

Entreprendre

1. Quand le projet stratégique est co-construit avec tous les salariés
2. Pourquoi la Raison d’être dans les entreprises est plus qu’un effet de mode ?
3. Pourquoi et comment définir la raison d’être de son projet ?
4. La stratégie c’est piloter l’entreprise dans le rétroviseur?

Transformer

5. Osons l’innovation avec nos collaborateurs.
6. Comment nos organisations ont répondu à la complexification par la complication et comment en sortir.
7. Les 7 process où incarner nos valeurs.

Progresser

8. L’imperfection, source de valeurs.
9. Listen
10. L’authenticité au travail

Synthèse
des articles de la sélection

1. Quand le projet stratégique est co-construit avec tous les salariés
(Francis Boyer, 03/2020)

RéSolutions Hebdo du 20/03/2020. Plan stratégique en collaboration

En 2018, le Directeur Général de Pôle Emploi, a décidé d’associer  les collaborateurs de Pôle emploi, ainsi que des usagers (demandeurs d’emploi, entreprises et partenaires), à la construction du projet stratégique « Pôle Emploi 2022 »

Une co-construction  en 3 principales étapes :

Étape 1 : Cadrage des thèmes stratégiques par l’encadrement (2 mois). Les dirigeants et managers du siège et des régions (y compris des managers en agence) ont été réunis en groupes de 15 personnes pour participer à 6 groupes de travail thématiques. dont la synthèse des travaux a été remis à la Direction Générale; Celle-ci a alors retenu 3 pistes d’évolution par thème pour les soumettre  à la concertation de l’ensemble des collaborateurs et des usagers.

Étape 2 : Concertation de tous les collaborateurs et des usagers (2 mois)  par consultation individuelle et collectives à l’aide d’une plateforme permettant à chacun d’exprimer sa positions sur les pistes proposées.

Étape 3 : Sélection et communication des pistes retenues (avec leur argumentaire) (2 mois) par intégration dans la plateforme.

50% des salariés de Pôle Emploi ont participé à la co-construction du projet stratégique, 90% d’entre eux se sont déclarés satisfaits de la démarche.

2. Pourquoi la Raison d’être dans les entreprises est plus qu’un effet de mode ?
(Philippe Roy, 12/03/20202)

RéSolutions Hebdo du 20/03/2020; La raison d'être n'est pas une mode.

Raison d’être rime avec performance économique et financière.

Les leaders qui choisissent d’accorder une place stratégique à la question du sens ne sont ni des idéalistes aveuglés ni une nouvelle race d’anticapitalistes. Ils ont simplement une vision plus élargie de leur rôle, où ce que l’on fait et pourquoi on le fait occupent une dimension centrale.

Larry Fink, patron de BlackRock aux CEO des plus grandes entreprises. Celui qui est à la tête d’un fond d’investissement représentant le capitalisme anglo-saxon, n’hésite pas à déclarer que les entreprises doivent se doter d’une authentique raison d’être (cela ne doit pas se limiter à un slogan marketing) et faire en sorte de contribuer à l’amélioration des problèmes du monde !

Une exigence du consommateur et de l’employé. Enfin, à l’origine de cette révolution se trouve le consommateur et l’empmoyé qu’il est. Qu’il soit de la génération Y, Z ou X ses attentes ont considérablement évolué..

Signe que cette thématique est pérenne et touche un large public, les studios Pixar de Disney y consacreront leur prochaine production « Soul » attendue en 2020. En France, la loi Pacte a aussi droit à son chapitre sur la raison d’être, signe que ce sujet est là pour s’inscrire dans le temps.

3. Pourquoi et comment définir la raison d’être de son projet ?
(M. de Beauchesne, 11/06/2018)

RéSolutions Hebdo du 20/03/2020. Comment définir sa raison d'être ?

Comment exprimer cette raison d’être pour qu’elle soit opérationnelle et comment éviter le bullshit à vocation de communication ?

Trois niveaux pour la définir : 1. La vision, 2 . La mission. 3. Les convictions.

La vision explique le monde auquel vous aspirez, la mission exprime votre façon de participer à cette vision et les convictions viennent faire le lien entre les deux en expliquant ce en quoi vous croyez.

La raison d’être répond à la question de pourquoi votre projet existe : le sens de ce que l’on fait, l’ambition ou le rêve poursuivi par le projet. Elle est utile pour le projet. Cela permet de s’assurer que toutes nos actions servent cette raison d’être et éventuellement d’en abandonner plus rapidement certaines ci-besoin. La raison d’être est ainsi un outil de décision stratégique, un levier d’innovation  et de motivation qui permet de toujours garder en tête l’ambition qu’on a.

La raison d’être reflète l’ambition initiale et permet d’avancer au quotidien.

Elle doit être authentique et opérationnelle.  pour être utilisée au quotidien.

Vision :  A quoi ressemblerait un monde dans lequel mon projet n’aurait plus de raison d’exister ?
Mission : Comment l’atteindre, pour qui, et quel impact pour les bénéficiaires ?

4. La stratégie c’est piloter l’entreprise dans le rétroviseur ?
(Frédéric Fréry, 27/01/2020)

RéSolutions Hebdo du 20/03/2020. La stratégie c'est regarder dans le rétroviseur.

Alors que par nature la stratégie est supposée anticiper l’avenir et élaborer les actions qui permettront d’y prospérer, la quasi-totalité des outils qu’elle mobilise ne font qu’analyser le passé, et au mieux le présent.

Il y a une bonne raison à cela : la décision stratégique ne peut pas se permettre d’être aveugle : elle doit nécessairement s’appuyer sur des données établies, des ordres de grandeur connus et des faits vérifiés. Lorsque vous allouez des ressources humaines, financières, matérielles ou technologiques qui engagent votre entreprise, vous devez avoir une fine connaissance du contexte. À l’inverse, le futur est indiscernable, et faire reposer une stratégie sur des données hypothétiques et des faits non encore avérés reviendrait à faire du stratège un parieur, plus guidé par l’intuition, la chance ou d’improbables martingales, que par une intime compréhension des ressorts de son industrie.

Cela explique d’ailleurs que ceux qui sont les plus à même de bouleverser les industries sont en général des nouveaux venus, et non des experts établis : plus vous connaissez votre industrie, plus vous repérez les lignes de force sous-jacentes qui en expliquent les structures, plus vous savez en décrypter la complexité. Malheureusement, cette sagesse stratégique a un prix : en comprenant l’ordre des choses, vous comprenez aussi combien il est difficile de le changer.

5. Osons l’innovation avec nos collaborateurs.
(Carole Dolignon, 13/03/2020)

RéSolutions Hebdo du 20/03/2020. Osons l'innovation avec ses collaborateurs.

Une démarche et un outil que vous pouvez utiliser pour définir conjointement les objectifs et missions d’un service, les projets en cours ou à venir pour une vision partagée mais aussi pour trier, prioriser et tester auprès des utilisateurs la ou les idées et solutions à développer (cf. le format fourni dans l’article).

  1. Les objectifs du service ?

Quel est le service à développer pour qui ?
1.1. Objectifs du service  ?

1.2. Besoins ? Quelles sont les besoins, demandes rencontrées par le service ?

  1. Le contexte ?

2.1. Activités ?

2.2. Ressources / conditions ?

  1. Les obstacles rencontrés ?
  1. Vision u service

4.1. Qu’est-ce qui fonctionne ?

4.2. Qu’est-ce qui mérite d’être amélioré ?

4.3. Qu’est-ce qui doit être créé ?

  1. Tri des idées selon deux axes ( difficultés de mise en œuvre, dimension innovante ou non)
  1. Approfondissement des idées sélectionnées

6.1. calendrier des étapes

6.2. Actions à mettre en œuvre

6.3. Personnes concernées

  1. Test des idées sélectionnées selon une liste de critères (intérêt, difficulté ou non de mise en œuvre, nécessité, ….) et attribution d’un score.

6. Comment nos organisations ont répondu à la complexification par la complication et comment en sortir (3/8)
(Ludovic Giusti, 2/07/2018)

RéSolutions Hebdo du 20/03/2020. Vaincre la complexité de nos organisations.

Renforcer les intégrateurs. Ils favorisent la collaboration en faveur de la performance globale. La collaboration est cruciale pour appréhender la complexité. Par eux, l’action y gagne plus de coopération, moins de complication, moins d’erreurs, et une prise de décision au plus proche du terrain.

Attention, nos organisations sont remplies de rôles censés aider à la coopération  coordinateurs, comités transverses, groupes interfaces, … Ils sont cependant l’exact opposé de la notion d’intégrateur par leur inefficacité et leur intervention à postériori.

Transformer le management en intégrateur
1.
Supprimer les rôles managériaux limités et les couches inutiles : Qu’est supposé faire faire à l’équipe le manager, que l’équipe ne ferait pas d’elle-même sans lui?

  1. Minimiser les règles. Comme intégrateurs, les managers ont besoin de marges de manœuvre suffisantes pour avoir un impact et faire une différence sur leurs équipes.

Nos organisations ont répondu à la multiplication des exigences de performance par de nouvelles procédures et souffrent  de trop  de règles.  Les règles sont incompatibles avec la contradiction or la complexité est remplie de contradictions.

  1. Compter sur son propre jugement plus que sur les indicateurs pour mesurer la coopération. Sa reconnaissance ne peut être faite que par le biais de jugement et d’observation du manager. D’où l’importance de la présence terrain du manager, non en micro-contrôle, mais en observation en tant qu’intégrateur!

7. Les 7 process où incarner nos valeurs.
(Erwann Rozier, 25/07/2019)

RéSolutions Hebdo du 20/03/2020. Comment incarner nos valeurs d'entreprise ?

Dans une culture d’entreprise forte, les valeurs doivent être un trait d’union qu’on retrouve dans tous les processus relationnels.

7 façons de les mettre en pratique :

1. Tout au long de la customer journey

La culture d’entreprise et la marque sont deux facettes d’une même pièce. Cela signifie que la façon dont vous vous comportez à l’intérieur de l’entreprise est en complète corrélation avec ce qu’on perçoit de vous à l’extérieur. La Customer Journey (le parcours client en français) est le premier process dans lequel vous devriez incarner vos valeurs.

  1. Dans le cadre de travail. Vos valeurs peuvent vous guider pour construire le cadre de travail le plus adapté à votre culture !
  2. Dès le recrutement. La culture est un outil excluant, qui permet d’attirer ceux que l’on veut et de repousser les autres.
  3. En particulier pendant l’onboarding en ayant l’esprit que plus votre culture est forte plus il sera difficile de s’y intégrer.
  4. Pour toute la durée de l’employee experience. La formation interne est le meilleur vecteur de transmission de votre culture ! Y compris en cas de séparation. La bonne gestion des départs, c’est l’épreuve du feu pour votre culture. Si elle y résiste, vous avez un bel avenir devant vous.
  5. En renforçant votre middle management en écrivant leur handbook
  6. Pour prendre des décisions . Le but ultime d’un jeu de valeurs, c’est de guider chacun dans sa prise de décision.

8. L’imperfection, source de valeurs.
(A.Y. Portnoff, 16/03/2020)

RéSolutions Hebdo du 20/03/2020. L'imperfection source de valeurs.

« Quand l’enfant parle, il faut savoir l’écouter », expliquait en 1708 le philosophe Giambattista Vico (1668-1744) à l’Université de Naples. L’écoute, le respect des connaissances imparfaites peuvent permettre d’innover, de fonder une industrie.

Relier ou séparer ? La pensée complexe, la pensée systémique seule, permet de percevoir et déchiffrer la complexité de ce que nous observons. Elle repose sur la faculté de l’esprit humain qui permet de relier, de manière rapide, appropriée, heureuse, les choses séparées, faculté avant tout synthétique , systémique.

La solution d’un problème complexe n’est jamais la somme des solutions partielles. La performance globale n’est pas la somme des performances locales !

La complexité ne se gère pas au sommet.
Dans un monde complexe plein d’émergences, « il ne peut plus y avoir un leader prétendant tout savoir, il est essentiel que chacun ait le droit de s’exprimer, de dire ce qu’il voit. Un monde complexe est plein de contradictions apparentes. Chacun ne voit qu’une facette de la réalité et se trouve en contradiction avec ceux qui voient d’autres facettes. Nous devons réapprendre à être en désaccord et accepter que ceux qui ont un autre avis n’aient pas nécessairement tort. Tolérance et respect sont nécessaires si l’on veut comprendre la vraie réalité des choses. »

Un livre à recommander sur ce thème :  « Complexité et organisations : faire face aux défis de demain » – Edgar Morin et Laurent Bibard .

9. Listen.
(Arnaud Tonnelé, 14/03/2020)

RéSolutions Hebdo du 20/03/2020. Les vertus de l'écoute.

Lorsque je te demande de m’écouter et quetu

–  commences à me donner des conseils, tu ne fais pas ce que je t’ai demandé.

–  me dis que je ne devrais pas me sentir ainsi, tu piétines mes sentiments.

–  crois devoir faire quelque chose pour résoudre mon problème, tu me fais échouer, aussi étrange que cela puisse paraître.

Écoute ! Tout ce que je te demande, c’est d’écouter. Pas de parler ou de faire, juste m’entendre.

Les conseils sont sans valeur. Et je peux faire par moi-même.

Je ne suis pas faible, peut-être découragé ou hésitant, mais pas faible.

Lorsque tu fais quelque chose pour moi que je peux et dois accomplir pour moi-même, tu contribues à ma peur et à mon insuffisance.

Mais lorsque tu acceptes, comme un simple fait, que je sente ce que je sens, aussi irrationnel que ce soit, alors je peux cesser de vouloir te convaincre et travailler à comprendre ce qui se passe en moi.

Et quand cela devient clair, les réponses deviennent évidentes.

Les ressentis irrationnels prennent du sens quand on comprend ce qu’ils cachent.

Alors s’il te plaît, écoute-moi et entends-moi. Si tu veux parler, attends ton tour , et je t’écouterai à mon tour. 

10. Authenticité au travail
(Fabienne Broucaret, 12/2019)

RéSolutions Hebdo du 20/03/2020. L'authenticité au travail.

Quelles sont les vertus de l’authenticité au travail ?  Etre authentique permet tout d’abord de concilier satisfaction, santé et efficacité. Ce n’est pas toujours facile : souvent, nous privilégions la seule efficacité. Le leadership authentique consiste en outre à favoriser l’authenticité autour de soi et donc à développer le leadership des autres, et non uniquement à faire montre du sien.

Les freins sont nombreux. L’authenticité est un processus, et non un état qui se décrète. Cela demande un travail sur soi.

 Nous sommes en général davantage habitués à nous demander ce qui est attendu de nous, ou ce que nous sommes capables de faire, plutôt que de nous interroger sur nos aspirations.  

Restons pragmatiques, il est parfois nécessaire de ne pas se montrer tels que nous sommes. Lorsque nous travaillons avec des personnes toxiques, ou dans certains milieux moins bienveillants que d’autres.

 Pour recevoir régulièrement

RéSolutions HebdoRéSolutions Hebdo. Inscription à la liste de diffusion.

Offrez à vos projets un Feedback bienveillant et gratuitRéSolutions Feedback. Un feedback bienveillant et gratuit pour votre projet RéSolutions feedback. Feedback bienveillant et gratuit sur votre projet.

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

What do you want to do ?

New mail

Vous appréciez. Merci de partager.